Un musée unique dédié à l’archéologie sous-marine

Seul musée de France consacré à l’archéologie subaquatique, le musée de l’Éphèbe dévoile l’histoire d’Agde à travers les épaves et le mobilier découverts au cours des recherches archéologiques sous-marines et subaquatiques effectuées dans la baie du Cap d’Agde et sur le delta de l’Hérault.

Si la cité d’Agde est réputée pour avoir été fondée par les Grecs, son territoire était occupé par des populations humaines dès le néolithique, avant même l’âge du bronze. Le musée de l’Éphèbe propose un voyage à travers ces temps immémoriaux, des lingots de cuivre du néolithique aux vestiges de l’époque romaine en passant par les témoignages nombreux de la période hellénistique.

 

Le musée de l’Éphèbe passionnera les simples curieux comme les passionnés d’archéologie, de plongée, d’art et d’histoire. Ses collections sont riches à plus d’un titre : par l’exceptionnelle conservation des pièces exposées, par leur valeur artistique et par leur valeur historique.

Le musée doit son nom au monumental bronze découvert en 1964 au fond du fleuve Hérault, exceptionnel portait en jeune éphèbe d’Alexandre Le Grand.

 

Les collections du musée

Le musée de l’Éphèbe présente une magnifique collection de bronzes trouvés in situ, qui comprend des statues et éléments de statuaire, des armes, des bijoux, des objets commerciaux, des outils et des lingots.

 

Une riche collection représente également le domaine du commerce maritime, avec par exemple des ancres, des amphores et de la vaisselle. La muséographie associée permet de comprendre l’intensité des échanges commerciaux au cœur desquels pouvait se trouver la cité d’Agde dans l’antiquité.

 

Autour de la période hellénistique, le musée s’intéresse aussi au passé plus ancien d’Agde, au cours du néolithique, à travers une collection de près de 1500 pièces archéologiques qui témoignent du quotidien des habitants avant l’arrivée des Grecs.

 

Des salles sont aussi consacrées au Moyen Âge et à l’époque moderne. Elles exposent de nombreux objets, des pièces de céramiques médiévales jusqu’aux cargaisons d’épaves datant du 19e siècle. Ces trésors archéologiques témoignent de l’importance que pouvait encore avoir le port d’Agde jusqu’à l’aube du 20e siècle dans les échanges commerciaux autour de la Méditerranée.

 

Le musée de l’Éphèbe organise ou accueille des expositions annuelles d’envergure en lien avec l’archéologie, l’antiquité, le commerce maritime, ou encore l’art de la statuaire. Citons parmi les expositions des dernières années celles consacrées aux pirates, à Alexandre le Grand, à l’eau et aux volcans marins, à l’époque romaine ou encore à l’art étrusque. La saison 2019-2020 est dédiée à l’histoire du navire de commerce suédois Jeanne-Elisabeth.

musee ephebe cap agde

Côté pratique

Les tarifs pour visiter le musée de manière individuelle varient de 4 euros pour les étudiants, seniors et demandeurs d’emploi, à 6 euros le tarif plein pour adulte. L’entrée est gratuite pour les moins de 16 ans. Un supplément de 2,40 euros est demandé pour les visites guidées, et une participation de 2 euros pour la mise à disposition d’audio-guides.

 

Des ateliers ludiques sont proposés durant les vacances, au prix de 4,70€ pour les enfants et de 5,50 euros pour les adultes. Il s’agit de visiter le musée sous la forme de jeux de piste, de résoudre des énigmes, de retrouver des objets cachés, ou encore de fabriquer sa propre lampe en argile.

 

Le musée ouvre toute l’année à l’exception des vacances de Noël. De janvier à mai puis d’octobre à décembre, on peut le visiter de 10h00 à 17h30 en semaine et de 10h30 à 17h00 les samedis et dimanches. De juin à septembre, ses horaires d’ouverture sont tous les jours les mêmes, de 10h00 à 18h30 sans interruption.

Mis à jour le

Précédent : Les marchés du Cap d’Agde | Suivant : Les plus belles grottes de l’Hérault